Partagez
Aller en bas
avatar
Admin
Nombre de messages : 2277
Age : 41
Localisation : castries
Date d'inscription : 30/10/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://balade-moto.blogspot.com/

Conseils de conduite

le Ven 13 Fév - 1:27
Le permis, c'est bon ! La moto, c'est bon aussi ! Donc je peux y aller gaaaazzzzzzzz !!!
Heu, minute. Certes, la formation qui vous a été dispensée a été excellente, si vous avez eu votre permis, c'est que vous le méritez, mais, attention tout de même, on a souvent tendance à se laisser griser lors de ses premiers tours de roue 'à soi tout seul'.

Voici donc quelques conseils pour garder la tête froide, et anticiper certains pièges dont seule l'expérience vous permettra de prendre réellement conscience. Sans vouloir jouer les rabats-joie, l'accidentolgie chez les débutants est bien supérieure à celle des autres motards...il doit bien y avoir une raison.

A l'arrêt - béquiller - se garer


La sécurité routière dit : "plus on va vite, plus on risque de tomber". C'est faux, c'est tout le contraire !! La majorité des chutes intervient....à l'arrêt ! (Bon, soyons honnêtes, la sécurité routière à dans le fond raison : plus on va vite, plus on risque d'avoir un accident sévère).

Bref, je ne connais pas un motard qui n'a jamais fait tomber sa moto à l'arrêt (moi j'en suis à 6 !!), voici donc les principaux pièges à éviter.

* La déconcentration : c'est votre principal ennemi. On se relâche, c'est cool, y 'a plus qu'à se garer, tout va bien, et hop, la moto part, et le temps qu'on réagisse, on entend déjà le crac du carénage qui heurte le sol. Donc, dans ces phases piégeuses, soyez à 100 % à ce que vous faites. Par exemple, une fois, j'ai posé la moto sur sa latérale alors que je l'avais pas sortie...effet garanti. Une autre fois, j'ai descendu la moto de sa centrale avec un seul top case latéral chargé à bloc...strike assuré dans le garage !

Moto à terre

* Le béquillage - le bon sens : Beaucoup plus délicat qu'il n'y parait...Premier type de piège : les pentes. Si vous voulez vous garer à un endroit en pente, respectez les règles suivantes :
o Dans la mesure du possible, essayez de mettre la moto dans le sens de la pente, l'idéal étant d'avoir la machine dans le sens de la montée. Et, qu'elle soit en montée ou en descente, mettez une vitesse. Passez la première, relachez l'embrayage, et ne sortez la béquille qu'une fois que c'est bien bloqué.
o Si vous ne pouvez vous garer que perpendiculairement à la pente, il va falloir être attentif : si la moto est 'redressée' par la pente, il faut que celle ci soit vraiment très faible, sinon, ça ne va pas tenir longtemps comme ça. Se garer dans l'autre sens peut paraitre sans danger au premier abord, mais c'est une illusion : vous augmentez les efforts sur la béquille; ça peut la déformer, surtout si la moto est chargée (ça m'est arrivé), et vous devez être bien sur de la dureté du sol. Donc, si vous ne pouvez vous garer que transversalement, si la pente vous parait trop importante, soyez raisonnables, allez vous garer ailleurs.
* Le béquillage - la qualité du sol : Ca ne vous viendrait pas à l'idée de sortir votre béquille latérale dans du sable ou de la terre détrempée. Bien ! Mais, il y a des cas qui peuvent ammener aux mêmes conséquences (la béquille qui s'enfonce), mais un peu moins évidents à anticiper. En voici quelques exemples :
o La terre sèche et la pluie qui arrive au loin : vous vous garez sur un terrain gravilloné, ou en terre bien sèche, partez pour un bon moment...La pluie arrive, détrempe la terre, et paf, la moto. J'ai vu des dizaines de moto par terre comme ça à la sortie d'une journée d'essais au GP de France au Mans. La solution, mettez une cale (ex : un couvercle de confiture) sous votre selle en permanence, et sortez le au besoin.
o Le goudron trop mou : la béquille sur le goudron, no souci...que nenni ! Vous pouvez vous faire avoir dans deux types de cas : en été, lorsqu'il fait bien chaud, ou, sur du goudron fait par des privés (cour, abord de magasin), il peut être de mauvaise qualité, même à 15 °. Soyez observateur !
* Se garer en ne se mettant pas en danger : danger de quoi?? D'automobiliste étourdi pardi ! J'en suis à 2 motos par terre pour cette raison. Là aussi, il va falloir anticiper et ne pas vous mettre en danger.
o Dans la mesure du possible, essayez de vous mettre à l'abri des voitures : parking moto réservé, trottoir, etc
o Malheureusement, ce n'est pas toujours possible. Donc, ne vous garez pas juste derrière une voiture prête à reculer pour sortir de sa place; si vous prenez une place sur un parking normal, assurez vous que l'on voit votre moto avant d'être sur la place.
* Et sans se mettre en galère : Une moto, c'est lourd. Ne vous garez pas en descente face à un trottoir, vous allez vous retrouver comme un con à ne plus pouvoir repousser la moto en arrière

Quand on démarre

Première chose, vérifiez que vous n'avez pas d'antivol toujours en place (ridicule assuré ! ). Ensuite, méfiez vous des pneus froids, en fonction des modèles, ils peuvent être très glissants, donc allez y mollo. Même chose pour les freins, et pour le moteur, sujet à calage, ce qui peut être génant lors de virages pris à basse vitesse.


A très basse vitesse - manoeuvres


Toujours suivant l'adage 'moins on va vite, plus on risque de se gaufrer', restez concentré lors de manoeuvres à très basse vitesse, et ne faites pas une confiance infinie au sol sur lequel vous allez appuyer vos pieds...gasoil, gravier...anticipez.


L'accélération


C'est un des principaux avantages de la moto : ca accélère (très) fort. Certes, c'est marrant, mais ça peut aussi ammener dans des situations facheuses :

* Le wheeling involontaire : en particulier si c'est une des premières fois que vous emmenez un passager. Vous accélérez fort, ou retrogradez puis réaccélérez, et hop, la moto se cabre....grosse chaleur en perspective. Donc apprenez à doser, et à ne pas ouvrir en grand et voir ce qui se passe après.
* Le 'high side' : Terme échappé du monde de la piste...le phénomène : le motard est sur l'angle, pas déhanché du tout (normal sur la route), il ouvre en grand, la roue arrière patine, il se dit 'houla', coupe les gaz, ça raccroche, et hop, le mec se fait éjecter à 3 m de haut. C'est déjà assez craint sur piste, sur route, ça peut être catastrophique. Et il m'arrive souvent de voir des gens qui ont peur de freiner fort, de prendre de l'angle, restant à 50 % des possibilité de leurs pneus, et qui pourtant vont accélérer fort sur l'angle à la limite du décrochage (par exemple en doublant une voiture à 50 à l'heure) sans même se rendre compte à quel point ils sont passés près de la catastrophe. Donc, sur l'angle : on DOSE.




article trouvé sur track&road


Dernière édition par lpm34 le Sam 14 Fév - 12:26, édité 1 fois

_________________
pour rester en vie, roulons avec notre tete
pour se respecter, respectons les autres
pour s'eclater, gardons le sourire
avatar
Archi Confimé
Archi Confimé
Nombre de messages : 360
Age : 31
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 11/12/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://motardedingue.skyrock.com/

Re: Conseils de conduite

le Ven 13 Fév - 10:09
parfait!!j'imprime tout!!!
avatar
Honorable Membre
Nombre de messages : 662
Age : 55
Localisation : Nimes
Date d'inscription : 31/10/2008
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.libertemoto30.com

Re: Conseils de conduite

le Ven 13 Fév - 14:15
[quote="lpm34"]
Première chose, vérifiez que vous n'avez pas d'antivol toujours en place (ridicule assuré ! ).[quote]

ça me rapelle vaguement quelque chose , comme quoi même avec des années de permis ça arrive ...Merci à la bite en béton sur un certain trottoir
Contenu sponsorisé

Re: Conseils de conduite

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum